Le week-end dernier, l'association pour l'encouragement du dévouement et du bénévolat m'avait demandé de venir faire une petite démonstration de pliages, pour une journée du livre... C'est une journée mi-figue, mi-raisin, que cette journée du Livre de Périgueux. De bonnes rencontres, de chouettes retrouvailles, des bons mots ("regarde, elle lutte contre l'illetrisme !"), mais aussi de mauvaises surprises... Des gens outrés par le pliage des livres (et en plus, des gens que je pensais connaître), plus de réactions négatives que positives, et très peu de "plieurs volontaires".

Je suis toujours surprise par les réactions de certaines personnes devant les bibliogamis, comme si on avait attenté à la vie ou à la pudeur du livre, et donc par ce biais, à la culture elle-même ! Pourtant, je trouve que c'est tout l'inverse ! On y reviendra dans ce blog, chiffres à l'appui. Mais pas aujourd'hui, j'ai la flemme.

Trève de plaisanterie, passons aux choses sérieuses, les seules qui comptent :

Le stand

journee_centre_communication_002

Une plieuse volontaire tente le hérisson :

journee_centre_communication_001

 

Petites mains s'essayant magistralement au lanternon magique :

journee_centre_communication_003

 

Mains plus âgées tentant un pliage non encore montré ici (oui, ça vient, deux secondes !) :

journee_centre_communication_004

 

La preuve vivante que l'on peut aimer les livres et leur donner une seconde vie sans que cela soit un outrage : les mains que vous voyez sur cette photo ne peuvent être accusée de négligence envers les livres ! Ce sont celles d'un relieur !!! Là, en l'occurence, il dérelie... ;)

journee_centre_communication_005

 

EDIT : On en parle dans la presse !!

http://www.periblog.fr/2013/06/alain-bernard-au-fil-de-lisle-echos-10.html